Hotel Seifert
+420 222 780 650
FR FR MENU
AVE Hotels facebookinstagramtripadvisoryelpgoogle+foursquare
Reservation / Rechercher   →
Reservation
dvorek
pokoj
pokoj2
recepce

Hotel Seifert

L’hôtel Seifert se situe au centre de Prague, à proximité de la place Venceslas, de la Gare principale et de la gare routière internationale Prague Florenc.

L’hôtel récent compte trente chambres dotées d’un équipement moderne et dispose d’un parking au sous-sol. Les clients apprécieront surtout son emplacement : juste à côté de l’hôtel se situe l’arrêt de bus, assurant la liaison directe avec le quai du pont Mánes

Free WI-FI

OFFRE SPÉCIALE

Jusqu’à 10% de réduction sur les réservations en ligne effectuées en avance (32 jours et plus avant la date d’arrivée)

-10% sur toutes les réservations effectuées par FACEBOOK

nous trouver ?

Contacts

Adresse:

Koněvova 8/152
Prague 3, 130 00
GPS: 50°5'13.67N; 14°27'14.95E

Réception:

Téléphone: +420-222 780 650
Mobil: +420-724 720 742
Fax: +420-222 780 656
E-mail: seifert@avehotels.cz
Skype: seifert.avehotels

Comment nous trouver ?

Transports publics:

Bus: arrêt Tachovske namesti,
ligne de bus n° 133, 207, 175, 504
Tramway: arrêt Lipanská,
ligne de tramway n° 5, 9, 26, 55, 58

En voiture:

OFFRE SPÉCIALE

Jusqu’à 10% de réduction sur les réservations en ligne effectuées en avance (32 jours et plus avant la date d’arrivée)

-10% sur toutes les réservations effectuées par FACEBOOK

Histoire de l’hôtel et de ses alentours

Les clients apprécieront surtout son emplacement : juste à côté de l’hôtel se situe l’arrêt de bus, assurant la liaison directe avec le quai du pont Mánes. Un endroit idéal pour commencer le tour du centre historique de Prague pour visiter le quartier de la Vieille Ville avec son Hôtel de Ville et sa célèbre Horloge, ou bien, après avoir traversé la rivière, se rendre dans le quartier pittoresque de Malá Strana et continuer encore plus loin vers le Château de Prague. Le trajet en bus ne prend que 15 minutes et la liaison est assurée jusqu’à tard dans la nuit.

Mémorial national de Vítkov

Les alentours de l’hôtel sont également intéressants. Juste derrière la rue Koněvova, où se situe l’hôtel Seifert, se dresse la colline Vítkov, le site commémorant les célèbres batailles de l’histoire tchèque. La colline Vítkov a non seulement été en 1420 au centre de la fameuse bataille des Hussites, mais elle est aujourd’hui entièrement consacrée à la mémoire des événements clés de l’histoire de la République tchèque, y compris l’occupation nazie ou l’oppression communiste. Dans les expositions du Mémorial national de Vítkov, les visiteurs peuvent entre autres voir les dernières lettres de Milada Horáková et du général Heliodor Píka, tous les deux victimes innocentes, exécutées suite aux procès communistes truqués des années 50 du XXe siècle. On peut y voir également les objets personnels ayant appartenu à Jan Palach, l’étudiant tchèque qui s’est immolé en 1969 sur la Place Venceslas en protestation contre l’occupation de la Tchécoslovaquie par les armées russes. Le Mémorial est dominé par la statue équestre en bronze de Jan Žižka z Trocnova, le commandant des Hussites, qui compte parmi les dix plus grandes statues équestres au monde.

Si vous n’êtes pas particulièrement intéressés par l’histoire des guerres ou que vous êtes déjà fatigués, vous pouvez consacrer le reste du temps à une promenade rafraîchissante dans les jardins du site. Un petit pavillon de jardin bâti sur le flanc de la colline vous offrira une vue panoramique inhabituelle sur la capitale « du côté opposé », c'est-à-dire vis-à-vis du Château de Prague.

La tour de télévision de Žižkov

Depuis le quartier de Žižkov, vous pouvez bénéficier directement d’une vue imprenable sur la ville de Prague. La tour de transmission de Žižkov se situe à 30 minutes à pied seulement au Sud de l’hôtel, dans les jardins Mahler. La construction d’une hauteur de 216 mètres offre depuis l’un de ses étages supérieurs une vue panoramique unique de 360° sur toute la ville. Et ceci littéralement, puisque le quartier de Žižkov se situe en plein cœur de Prague. Mais la tour elle-même attire depuis sa construction en 1992 l’attention des visiteurs pour son architecture particulière, ressemblant à une fusée prête à s’envoler. Elle est souvent discutée, reniée ou admirée et aspire régulièrement, lors de divers concours d’architecture, au prix du plus beau ou par contre du plus moche bâtiment de design à Prague. Vous pourrez vous faire votre propre opinion sur place et aussi essayer de compter combien de bébés géants, de l’atelier du sculpteur tchèque David Černý, grimpent sur ses piliers.

Le Vieux cimetière juif d’Olšany

A proximité immédiate de la tour de télévision de Žižkov, se situe le Vieux cimetière juif d’Olšany. Les visiteurs de Prague désirent en général voir le Vieux cimetière juif de Josef, mais ils ne se doutent pas qu’ici, à l’ombre de la tour de télévision, se cache son successeur. Le cimetière fut fondé en 1680 par la communauté juive de Prague, initialement comme un lieu d’enterrement des victimes de l’épidémie de la peste, et pendant les premiers mois de cette année-là, 3000 victimes de cette terrible maladie y furent réellement enterrées. Il a servi encore plusieurs fois aux mêmes objectifs au cours des siècles suivants, quand, en 1787, les enterrements au Vieux cimetière juif de Josefov s’étant définitivement arrêtés, il a repris le rôle d’un cimetière ordinaire. Aujourd’hui, on y n’enterre plus personne et il est déclaré patrimoine culturel national.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’hôtel Seifert porte le nom du lauréat du prix Nobel de la littérature, écrivain, poète et journaliste tchèque Jaroslav Seifert (1901– 986). Jaroslav Seifert est justement né à Žižkov, et il a toujours fièrement revendiqué ses origines dans ce quartier ouvrier pauvre.

Dans les années vingt du siècle dernier, il est considéré comme l’un des leaders de l'avant-garde tchécoslovaque, le cofondateur du poétisme et l’un des fondateurs de la revue artistique « Devětsil ». Initialement sympathisant des idées et membre du parti communiste, il en est exclu en mars 1929, ensemble avec six autres écrivains, pour avoir apposé sa signature au manifeste protestant contre les tendances bolcheviques en tête du Parti communiste tchécoslovaque. Il travaille ensuite longtemps comme journaliste et ne quitte ce travail qu’après la Seconde Guerre mondiale, en 1949, se consacrant désormais entièrement à la littérature. Sa poésie fut récompensée par de nombreux prix nationaux en 1936, 1955 et 1968, et traduite dans de nombreuses langues étrangères. En 1977, il signe la Charte 77, protestant ainsi contre le régime communiste répressif, il est ensuite forcé par ce même régime de se retirer de la vie publique. Ses œuvres sont alors désormais publiées essentiellement en samizdat.
Jaroslav Seifert reçoit en 1984 le Prix Nobel de littérature : « car il a élaboré avec une grande puissance d’invention, une fraîcheur et une grande sensualité une image libératrice de l’homme et de ses multiples facettes.»

AVE Hotels facebookinstagramtripadvisoryelpgoogle+foursquare
©AVE a.s. zapsaná v obchodním rejstříku vedeném u Městského soudu v Praze, oddíl B, vložka 68 Pod Barvířkou 6/747, 150 00, Prague 5, IČO: 00505641, VAT: CZ00505641